Portail francophone de cryptozoologie
  Poissons
 
Le mégalodon:  Le Carcharodon mégalodon est un requin préhistorique gigantesque qui a vécu dans les océans du Tertiaire il y a 25 millions d'années et qui s'est éteint officiellement il y a 100000 ans. Comme les requins sont des poissons cartilagineux, leurs restes fossils ne sont représentés que sous la forme des dents. Les dents du mégalodon pouvaient faire 18cm de long, l'ouverture de la mâchoire fut estimée à 2 mètres et la longueure du corps pouvait être de 35 mètres pour un poid de 200 tonnes. Des dents récentes de 10cm ou 12,5cm ont été récupérées attestant de l'existance de requins dépassant les 20 mètres de long. Une morsure dans la coque d'un cotre australien en 1954 a indiqué un mâchoire de près de 2 mètres de diamètre. Il ne faut pas oublier les mystérieuses carcasses échouées recouvertes de poils ou munies d'une crinière qu'on attribue à tort à des serpents de mer et qui sont en fait comme la carcasse de Stronsa des restes de requins. Des indices de ce genre semblent indiquer qu'il existe dans les mers des requins de tailles gigantesques même si ce ne sont pas des mégalodons.
Les monstres du lac Iliamna:  Dans le lac Iliamana dans le sud de l'Alaska de temps à autre sont observés de gros poissons osseux carnivores qui pourraient présenter un danger pour l'homme, on les a souvent assimilés à des barracoudas. Les chercheurs pensent que ces monstres sont de grands esturgeons mais on peut aussi introduire l'hypothèse d'un brochet géant qui constitue un très bon prédateur et qui est potentiellement dangereux pour l'homme
Les anguilles géantes du lac de Crescent:  Des plongeurs offshores travaillant sur le lac de Crescent à Terre-Neuve se retrouvèrent au milieu d'un banc d'anguilles géantes de 8 pieds de long et grosses comme une cuisse d'homme. Ces même créatures sont citées dans les légendes locales sous le terme de "Cressie". On peut supposer qu'on ait eu une population d'anguilles américaines normales qui se sont retrouvées bloquées dans le lac et qui sous l'effet de la consanguinité ont augmenté en taille
Poissons géants du lac Eufaula:  Dans le lac Eufaula en Oklahoma on a vu deux sortes de poissons géants, des poissons-chats et des lépisostées, on dit qu'ils dépassent les 15 pieds de long et peuvent attaquer des gens. Ce sont surement des variations géantes des espèces déjà connues de poissons-chat et de brochet-lance.
Le poisson-chat géant:  Presque chaque plan d'eau en Amérique du nord à sa réputation de contenir un poisson-chat géant pouvant dépasser les 20 pieds de long. Par exemple dans le lac artificiel de Deek en Colombie Britannique on a les histoires au sujet de "Big whitey" qui est un poisson-chat blanc de 8 pieds de long. Le lac est une ancienne carrière de gravier qui a été inondée pour être reconvertie en réservoir à poissons, "Big Whitey" n'a jamais été attrapé et c'est surement un individu anormal  issu d'une espèce connue de poisson-chat qui a été introduite dans le lac.
Nouvelle population de coelacanthes:  De nouvelles populations de ce fossil vivant ont été découvertes récemment au large des îles des Comores entre l'Afrique et Madagascar. D'autres coelacanthes furent aussi découverts en Indonésie. On pense que la population vestige du coelacanthe a survécu en de multiples groupes isolés à travers le monde.
Requins édentés:  Dans le fleuve Paraguay on aurait aperçu un grand poisson similaire à un requin mais dépourvu de dents. On a ici le plus probablement une forme d'esturgeon. Il y a aussi la possibilité qu'un requin d'eau douce se soit adapté pour adopter un mode de vie similaire à l'esturgeon.
Le requin d'eau douce de Nouvelle Guinée:  Dans les eaux du lac Sentani en Nouvelle Guinée on aurait aperçu des requins. Cela pourrait être une nouvelle espèce mais on à la possiblité que ce soit une nouvelle population isolée de requins bouledogues comme c'est le cas aussi dans le lac Nicaragua. Le requin bouledogue (Carcharhinus leucas) est la seule espèce de requin à tolérer l'eau douce.
Saumon géant du lac Hanas:  Dans le lac Hanas en Chine on a vu un poisson géant similaire à un saumon, de couleur rouge. Les autorités chinoises on proposé que c'était une illusion provoquée par un banc serré de saumons rouges normaux. Mais on peut aussi penser que c'est une espèce géante de truite ou de saumon isolée dans le lac et qui a subi les effets de la consanguinité
Raie géante d'eau douce:  Une raie géante a été observée dans le fleuve Mékong en Thailand ainsi qu'au Laos. Les seules espèces connues de raies d'eau douce sont les pastenagues des bassins fluviaux de l'Amazone et de l'Orinoco. Rien n'interdit qu'il puisse exister une espèce apparentée en Asie.
Le requin anguilliforme:  Un requin allongé, semblable à une anguille a été observé au large de la côte du Maine en Amérique du Nord. C'est le plus probablement une nouvelle espèce d'aiguillat ou de requin-chien de mer
Requin tapis géant:  Une possible espèce géante de requin tapis a été vue dans la mer de Timor en Indonésie. Ca pourrait ou non représenter une nouvelle espèce, c'est le plus probablement l'observation d'un individu anormal d'une espèce connue de requin tapis.
Poisson géant de San Diego:  On a signalé à une profondeur de 4000pieds dans la cuvette marine de San Diego la présence de poissons géants atteignant 30 à 40 pieds de long. Cest manifestement une nouvelle espèce d'énormes poissons d'une famille encore indéterminée
Des labres de 13 pieds:  Des poissons similaires à des labres de 13 pieds de long ont été aperçus au large des côtes africaines. Ce pourrait être une énorme espèce de labre, ou peut-être un énorme poisson perroquet qui ressemble beaucoup au labre.
Des raies mantas inconnues:  Dans des régions très éloignées (archipel des Galapagos, Baja en Californie et la Nouvelle Calédonie) ont a aperçu une nouvelle espèce possible de raie manta. Comme l'air de répartition des raies mantas est très étendue, il est fort plausible qu'on ait affaire à une même nouvelle espèce du Pacifique dans ces trois régions. Cette espèce doit être très rare pour être observée dans des endroits si éloignés car les raies mantas sont des poissons de surface facilement détectables.
 

Tiré du site de l'AFRC

 
  Aujourd'hui sont déjà 2 visiteurs (63 hits) Ici!  
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=