Portail francophone de cryptozoologie
  Reptiles
 
Le crotale géant:  Dans les états du sud des USA des serpents à sonnette de taille démesurée ont été observés; la longueur enregistrée la plus grande fut de 10 pieds mais des longueurs de 20 pieds ont pu être observées. Il pourrait s'agir d'individus isolés avec une variation extrème mais il ne faut pas écarter la présence d'une nouvelle sous-espèce du crotale.
Serpent des neiges:  Les légendes indiennes des hautes lattitudes de l'est de l'Amérique du nord parlent d'un serpent très venimeux aux écailles d'un blanc pur qui passe tout son temps à se cacher et qui mort tout ce qui se présente sur son passage. Les seuls serpents connus à vivre sous les lattitudes froides sont les serpents jarretières communs dont les terrains de reproductions sont en milieu arctique, mais leur venins n'est pas mortel. Il se peut qu'on ait affaire à des individus albinos de l'espèce
Serpent cerceau:  Les traditions locales dans l'est de l'Amérique du nord parlent d'un serpent qui quand il se sent menacé, rigidifie son corps et le courbe à la manière d'un anneau qui dévale ensuite une pente. Si ce serpent existe il faudrait le rapprocher des colubridés qui sont une grande famille de serpent terrestres, arboricoles ou marins pour la plupart non venimeux.
Le pichu-cuate:  Il y a presque 100 ans le zoologiste Charles Fletcher Lumis mentionne dans son livre "The King of the Broncos" l'existence d'un serpent au Nouveau Mexique, en Arizona et au Mexique qui serait la seule véritable vipère d'Amérique. Il est de la longueur et de la grosseur d'un crayon avec une tête plus petite qu'un ongle de pouce, le dessus du corps est gris de plomb et le ventre est rouge rosâtre, sa tête est triangulaire avec des petites cornes. Malgrès sa petitesse il est très agressif et son venin est puissant. Vue la date de ce rapport il est fort probable que cette espèce se soit éteinte à présent
Anaconda géant:  On prétend que de très grands serpents similaires à des boas dits pour être des anacondas vivraient dans le bassin amazonien. Alors que les anacondas communs atteignent parfois les 30 pieds de long, ceux-ci sont affublés d'une taille pouvant aller jusqu'à 130 pieds de long. De telles longueurs semblent impossibles pour des anacondas communs mais on peut envisager l'existence d'une espèce séparée mais proche.
Cobra chantant à crête:  Dans les îles Caraïbes et une majeure partie de l'Afrique on parle soit disant d'un grand serpent qui peut projeter son venin et fait un bruit similaire à un coq chantant; ils sont longs ainsi que d'une grande circonférence, ont une extention de peau autour du cou avec une crête au dessus de la tête et une colerette. Ils semblent être semblables au Basilic des légendes grecques et au Cocatris de la bible dont on dit qu'ils sont des hybrides avec des poulets et qu'ils tuent du simple fait de croiser leur regard; cela rappelle le cri attribué au cobra chantant et son aptitude à cracher le venin.
Serpent géant du Congo:  Un pilote d'hélicoptère belge en 1959 a photographié d'altitude un serpent vert brunâtre dans la brousse du Congo. La photo montre que cet individu faisait entre 40 et 50 pieds de long ce qui en fait le plus grand serpent enregistré sur la terre.
Pumina:  Les pumina sont des serpents géants bien connus des indigènes du Congo belge, le serpent présenté sur la photo du pilote d'hélicoptère pourrait être un pumina.
Serpents géants d'Afrique du nord:  Il n'y a en principe pas de python en Afrique du nord mais des gens au Maroc et en Tunisie ont souvent observé des serpents géants qui ne peuvent être identifiés que comme des pythons. Il y a quelques milliers d'années le Sahara était verdoyant et l'aire de répartition des pythons allait jusqu'à la Méditerranée. Il se peut qu'après la désertification des vestiges de cette population aient survécu dans les oasis.
Le N'guma-monene:  Dans la République Démocratique du Congo et le Congo belge on décrit un grand animal serpentiforme qui n'est pas un serpent. De nos jour on le compare à une forme de dinosaure apode. Ce n'est probablement pas un serpent mais peut-être un crocodile apode ou un vestige de familles ancestrales de reptiles qui perdaient progressivement l'usage des jambes
Serpents ailés:  En France, en Bulgarie, au Pays de Galles et en Namibie en Afrique on a observé des serpents avec des rangées de petites ailes le long du corps. On peut avoir affaire à des espèces de serpents ayant développé des membranes latérales à partir de leurs côtes. On peut avoir affaire avec les créatures qui n'ont aucun rapport avec les serpents que sont les rods. Il faut savoir que certaines espèces de serpents arboricoles arrivent à planer sur une courte distance en se laissant tomber du haut d'un arbre vers les branches d'un autre
Grands serpents européens:  Dans les provinces méditerranéennes et dans les pays du sud de l'Europe ont a observé de grands serpents faisant 9 pieds ou plus. Le plus grand serpent européen est le spilote vert arboricole qui va jusqu'à 6 pieds de long. Comme pour les serpents géants d'Afrique du nord il se pourrait qu'on ait des vestiges sur les pourtours de la méditerranée de la population de pythons qui allait jusqu'au nord de l'Afrique quand le Sahara était encore verdoyant.
Le Beithir:  La mythologie écossaise fait référence à un monstre serpentiforme dont on aurait en réalité des témoignages. On dit qu'il a une tête de deux pieds de long, volumineuse avec ce qui apparait être des oreilles ou des cornes. Quand il se déplace sont corps apparait être bosselé ou compartimenté et il traîne son ventre à terre avec difficulté. On dit qu'il fait 20 pieds de long. Si cet animal existe, on pourrait avoir une forme primitive de serpent
Serpents danois:  Au Danemark il y a eu trois cas d'attaques de créatures serpentiformes envers des humains, dans deux cas il pourrait s'agir d'anguilles agressives mais le troisième cas décrit un serpent jaunâtre de 6 pieds de long nageant dans le fleuve Gaduna et qui a attaqué une personne. Les serpents marins ne vivent qu'en eau chaude. Ce cas est inexplicable à moins qu'on conçoit qu'un serpent marin a été libéré dans l'environnement et a vécu momentanément
Le tatzelwurm:  Dans les Alpes suisses et autrichiennes ont décrit un animal sembable à un lézard avec une épaisse queue stoppée, des dents aiguisées et une propention à se montrer lors du printemps. Sa morsure est venimeuse. De nombreux chercheurs ont rapproché cet animal des salamandres géantes du Japon, de la Chine et de Hong Kong. Bernard Heuvelmans à assimilé cet animal du fait de sa morsure venimeuse à la famille des hélodermes qui comprend le monstre de Gila. Le tatzelwurm pourrait être donc une nouvelle espèce d'héloderme
Le tatzelwurm espagnole:  Dans les montagnes italiennes et espagnoles on observe un animal similaire au tatzelwurm suisse. C'est peut-être la même espèce
 Le tzuchinoko:  Il semblerait exister au Japon un animal serpentiforme ressemblant à un grand scinque mais qui est confondu souvent avec une vipère à fossettes. La présence de membres le long du corps prouve que ce n'est pas un serpent. On dit qu'un animal similaire vit en Corée.
Cryptophidion annamense:  Voici un animal qui a été décrit scientifiquement mais qui n'existe pas pour la science parce qu'un spécimen n'a pas encore été collecté. C'est une espèce inconnue de serpent du Vietnam dont on ne possède que des rapports et une photo; comme la photo était de bonne qualité on a put décrire l'espèce et lui donner un nom mais pas plus
Pythons géants du sud est asiatique:  En Thailand, au Bangladesh et en Inde des pythons de très grande taille ont été observés. Les pythons réticulés vivant dans les îles indonésiennes et dans la péninsule malaise font 6 à 10m et ont une taille inférieure à ceux-ci; Peut-être qu'il existe une forme continentale du python réticulé de taille supérieure.
Les serpents géants russes:  Des serpents de grande taille ont été observés dans l'extrème est de la Sibérie à proximité de la frontière chinoise. Le climat dans cette partie du monde est incompatible avec la présence de reptiles et on se demande ce que peuvent bien faire là des serpents.
Serpent de Parker:  Lors d'une visite du zoologiste Andrew Parker en Papouasie Nouvelle Guinée, trois enfants se seraient faits tuer par un serpent aquatique rare qu'on décrit comme faisant environ 6 pieds de long. Il possède des écailles lisses avec de grandes écailles ventrales et une courte queue. On dit qu'il loge dans les petits marais d'eau douce et les rivières de l'intérieur des terres, on le trouve quelques fois dans les fleuves et les régions marécageuses. Son identitée est inconnue.
Dendrelaphis d'Indonésie:  Dans les provinces de l'ouest de la Papouasie Nouvelle Guinée on a vu une espèce non décrite de serpent appartenant au genre Dendrelaphis. Probablement une nouvelle espèce
Lézard géant du conté de Trimble:  Dans le conté de Trimble au Kentucky plusieurs personnes disent avoir observé un lézard géant, mais presqu'un siècle plus tôt à Trimble de l'autre coté du Fleuve Ohio un animal similaire fut observé. Dans les deux cas on décrit la créature comme étant noire et blanche avec des points oranges sur tout le corps, elle s'enfuit en courant sur ses pattes postérieures. Il peut s'agir d'une espèce inconnue de grande taille du lézard américain qui adopte une position bipède pour fuire.
Lézard géant de Virginie:  Un lézard géant à été vu près de Merrifield en Virginie dans les années 1990.
Le Gowrow:  Dans les montagnes Ozark dans le nord de l'Arkansas il existe un mythe au sujet d'un lézard géant appelé gowrow. Des recherches ont montré que ce lézard était en fait l'alligator. Néanmoins on ne sait pas si l'alligator a une fois vécu dans les montagnes Ozark ou si il y vit encore.
Lézard moniteur du Cameroun:  Un explorateur du temps de la colonie française du Congo a observé un lézard moniteur de 7 pieds de long et de couleur sable. C'est probablement une espèce inconnue de lézard moniteur
Cenaprugwirion:  Un étrange grand lézard a été vu à Abersoch au Pays de Galles. On a proposé que cela devait être l'introduction non autorisée d'une population de sphénodons mais cela dépend s'il existe ou non des rapports historiques de la présence de cet animal au Pays de Galles.
Le dragon australien:  Un reptile géant ressemblant à un lézard et atteignant presque 30 pieds de long  a été vu dans l'est de l'Australie par des locaux. Deux animaux peuvent se cacher la derrière:  le Megalania prisca, le lézard moniteur géant qui habitait en Australie il y a à peine 2000 ans, ou le Quinkana, le crocodile terrestre géant qui habitait dans la région à la même époque. Ces deux animaux n'ont pas pu disparaître sous l'effet de la chasse des aborigènes puisqu'ils n'auraient pas pu tous les exterminer.
L'artrellia:  Le plus grand lézard du monde est le lézard moniteur de Salvadori qui vit en Papouasie Nouvelle Guinée, il fait en moyenne 12 pieds de long; mais on a observé un autre lézard moniteur arboricole qui est plus long que lui en faisant jusqu'à 20 pieds et qui est plus agressif. Il se peut qu'on ait une nouvelle espèce apparentée au lézard moniteur de Salvadori ou peut-être une sous-espèce de celui ci.
  Lézard moniteur géant amphibi:  Dans l'est de la Nouvelle Guinée on a observé une forme géante et semi-aquatique du lézard moniteur. C'est le plus probablement une spécialisation dans la famille des lézards moniteurs et comme il existe déja un lézard moniteur aquatique en Afrique, ce jugement n'est pas dénué de sens.
Le gécko géant:  une espèce géante du gécko a été observée et décrite en Nouvelle Zélande par les zoologistes Bauer et Russel qui lui ont donné le nom de Hoplodactylus delcourti, mais comme aucun spécimen n'a été collecté, cette espèce n'est pas officiellement reconnue par la science.
Le lézard à fourrure:  En Nouvelle Guinée près de la rivière Aikora ont été vus des lézards géants ou des animaux ressemblant à des lézards dont le corps était recouvert de fourrure. Ceux ci pourraient être en fait des mammifères qui avaient une morphologie reptilienne mais il ne faut pas exclure la présence de poils chez les reptiles puisque les preuves paléontologiques ont montré que les ptérosaures avaient aussi développé des poils
Le migo:  Dans l'archipel de Bismark en Indonésie, un animal crocodilien a été observé sur le lac Dakataua. C'est peut-être un vrai crocodile, mais ça pourrait plus probablement être une nouvelle espèce de gavial.
Crocodile des Célèbes:  Une espèce inconnue de crocodile a été signalée dans l'île de Sulawesi aux Célèbes. Cest plus une espèce non décrite que la sous-espèce ou race d'une de connue.
Le crocodile de Nouvelle Bretagne:  La présence d'une espèce inconnue de crocodile a été signalée en Nouvelle Bretagne en Indonésie. C'est plus une nouvelle forme qu'une espèce apparentée au migo de l'archipel de Bismark
Le buru:  Le folklore de la tribue de la vallée Apu Tanis en Inde figure un grand lézard aquatique. Les apu tanis déclarèrent aux explorateurs ayant découvert la vallée que l'animal avait l'habitude de vivre dans les eaux plus profondes du fond inondé de la vallée mais qu'il avait disparu maintenant; ils dirent néanmoins que le buru existait toujours dans des vallées isolées voisines. Si cette animal a vraiment existé, il pouvait n'être en réalité qu'une sorte de lézard moniteur aquatique
Lézard moniteur géant de Malaisie:  Un lézard moniteur géant a été signalé dans la péninsule malaisienne, c'est peut-être une espèce apparentée au dragon de Komodo.
Crocodile océanique:  Dans les océans tropicaux du monde on observe des "monstres" marins dont on dit qu'ils ressemblent à des grands lézards ou à des crocodiles. Il semble que les reptiles du genre crocodile ou lézard aient entamé une adaptation à la vie en océan; les crocodiles d'eau salée sont apparemment sur la voie de parvenir à ce but.
Le cipactli:  La mythologie aztèque représente un monstre qui ressemblait à un crocodile et qui voguait dans la mer du golf du Mexique; On a ici certainement une référence historique à l'existence des crocodiles océaniques
Le monte en flèche de la montagne:  Dans les régions de l'ouest du Texas on signale un animal similaire à un dinosaure de 6 pieds de haut. Si il existe, c'est surement une forme de lézard à la fuite en position bipède peut-être apparenté au lézard du conté de Trimble.
Dinosaures du Colorado:  Une femme de la région de Pagosa Springs déclare avoir vu de nombreux dinosaures durant sa vie, 5 bébés durant sa jeunesse, un de 7 pieds de haut tué par un fermier, un gros vert à l'intérieur d'une grotte et un autre sur une route près de cette grotte. Il est fort probable qu'on a ici un canular de la part de cette femme ou bien qu'elle est une mythomane chronique.
 Lézards de rivière du Colorado:  Dans la région entourant la rivière Fountain au Colorado le folklore local parle de démons de la prairie ou d'esprits démoniaques dans la rivière. Un garçon prétend avoir observé un lézard de couleur verdâtre avec des marques noires et un ventre jaune orangé s'enfuyant devant lui d'une manière bipède. Il existe des photos, floues pour la plupart mais une cependant montre un homme tenant un lézard de trois pieds de long avec des petites pattes antérieures et de longues pattes postérieures. Si ces preuves ne sont pas fausses on aurait ici une version un peu plus petite du monte en flèche du Texas, peut-être liée au lézard du conté de Trimble.
Lézards bipèdes de l'île de Vancouver:  Dans l'île de Vancouver et dans l'île de Texada différents rapports parlent apparemment d'une même espèce de lézard à la démarche bipède. Les seuls lézards connus officiellement en Colombie Britannique se trouvent dans la vallée d'Okanagan, loin de la côte, mais cela n'empèche pas qu'il puisse exister une espèce bipède inconnue au niveau de la côte.
Quetzalcoatlus:  Dans les régions désertiques du Texas et de l'Arizona on a observé des animaux volants géants qui rappellent l'espèce Quetzalcoatlus qui fut le plus grand vertébré volant à son époque et dont on a trouvé des restes dans la même région. L'environnement n'a pas changé et il se peut qu'un animal actuel occupe la niche qui était occupée autrefois par le Quetzalcoatlus, cet animal pourrait être le condor géant.
Les choses qui sortent du désert:  Les personnes vivant sur les franges désertiques de l'Arizona ont connaissance d'un animal ressemblant à un ptérosaure mais plus petit qui sort du désert les soirs. On a peut-être ici une espèce peu connue de chauve-souris ou des animaux similaires.
Les ptérosaures mexicains:  Alors qu'on pense en générale que ces animaux observés au Mexique sont de véritables dinosaures, il est plus raisonnable de penser qu'on a ici une nouvelle espèce de chauve-souris, probablement des chauves-souris frugivores.
Les becs de canard d'Amazonie:  Depuis bien longtemps on décrits dans le bassin amazonien la présence de dinosaures à bec de canard qu'on dit être semi-aquatiques. On a prétendu que ça devait être des hadrosaures. Les hadrosaures étaient des reptiles quadrupèdes herbivores dont les pattes étaient munies d'ongles en forme de sabot. Ces créatures observées doivent avoir un rapport en réalité avec les basilics mais une espèce inconnue de grande taille
Les sauropodes sud américains:  Dans le fleuve Amazone il existerait de grandes tortues d'eaux douce qui ont un long cou, qui sont herbivores et semi-aquatiques, le diamètre de leurs carapaces peut atteindre plus d'un mètre. Les observations de soit disant sauropodes pourraient être fondées en vérité sur la présence d'individus de très grande taille de ces tortues
Dimetrodon du Kenya:  Dans la vallée du Rift on a rapporté l'existence d'un animal ressemblant au Dimetrodon. Le dimetrodon était un reptilien pré-mammalien qui avait une voilure sur le dos et qui a vécu au milieu du Permien. Il se peut que l'animal observé était une sorte de lézard possédant une voilure sur le dos, par exemple un lézard moniteur à voilure
Kongamato:  Dans de nombreuses régions d'Afrique et surtout dans et autour de la forêt humide du Congo on observe des animaux ressemblant à des ptérosaures et auquels on applique de multiples noms dont l'un est Kongamato. Ivan T. Sanderson proposa que ces animaux étaient une nouvelle espèce plus grande dans le genre Hypsignathus, les chauves-souris dites à la tête en marteau.
Olitiaou:  Au Cameroun existerait une créature décrite comme un dragon-oiseau aux ailes membraneuses et au long bec muni de dents acérées. En 1932 dans les montagnes d'Assumbo les zoologistes Ivan T. Sanderson et Gerald Russel l'auraient observé. Peut-être une forme géante de chauve-souris de la même nature que le kongamato.
Le ptérosaure crétois:  Une animal ressemblant à un ptérosaure a été vu dans les montagnes d'Asteroussia en Crète. Il se peut qu'on ait dans l'île une population de grandes chauves-souris frugivores, population qui a du s'étendre dans le passé sur tout le sud de l'Europe.
Ular tedong:  Des indigènes dans la péninsule malaisienne croient qu'il existe dans les eaux du lac Tasek Bera des "cobras" géants. Ce seraient des reptiles végétariens qui ont de grandes écailles grises chez les jeunes et argentées chez les adultes, ils émettraient un fort son détonnant. Il faudrait penser ici à une sorte d'animal aquatique et herbivore proche des iguanes
Le ropen:  Dans les îles au voisinage de la Papouasie Nouvelle Guinée et dans l'archipel de Bismark on signale la présence d'un animal ressemblant beaucoup à un ptérosaure qui a un aspect effrayant, se nourrit de charogne et se comporte beaucoup comme un grand vautour. On dit qu'il passe la journée dans des grottes marines et sort au crépuscule pour voler vers les terres. Quand ils quittent les grottes ils sont illuminés d'une lueur verdâtre qui disparait par la suite en cours de vol. Il se peut qu'ils se couvrent de bactéries luminescentes dans leurs antres qui tombent en pleine mer. Une forme gigantesque de vautour serait le mieux qu'on aurait à dire pour cela

 

Tiré du site de l'AFRC

 
  Aujourd'hui sont déjà 2 visiteurs (65 hits) Ici!  
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=